Un coup de pouce de Cupidon… ou comment, grâce à notre application,
amitié longue distance s’est muée en une belle
et grande histoire d’amour avec une demande en mariage

Partager

Il aura fallu onze ans. Mais avec l’aide d’une application mobile dédiée à l’épanouissement et la bonne santé des couples, Amanda et SarahBeth sont passées du statut d’amies virtuelles de longue date à celui d’amoureuses qui se sont récemment dit OUI sur une plage de Malibu, un week-end de février.

Contrairement aux idées reçues, leur histoire d’amour hors des sentiers battus prouve que la technologie PEUT vraiment aider les gens à se rapprocher. Il existe bel et bien une alternative à cette sensation de solitude et d’isolement que l’on ressent souvent devant nos écrans de smartphones : Amanda et SarahBeth en sont le parfait exemple. Via son quiz quotidien de questions, Happy Couple les a aidées à mieux se connaître, à écouter leurs cœurs et à enfin trouver le véritable amour.

"Je désirais que SarahBeth ressente quelque chose de spécial : je voulais la faire rire, la faire pleurer et lui offrir tout l’amour qu’elle mérite. Je suis donc entrée en contact avec l’équipe de Happy Couple. Je savais, au plus profond de moi, qu’il n’existait pas de meilleure façon de lui déclarer ma flamme !”

Sachant que l’application jouait un rôle absolument essentiel dans leur cheminement amoureux, Amanda a secrètement contacté les développeurs de Happy Couple afin de surprendre SarahBeth en lui proposant une série de questions ciblées et de lui faire sa demande en mariage en direct.

“Je souhaitais inclure Happy Couple dans ma demande en mariage car nous connaissons chacune l’importance de l’application dans notre relation, a déclaré Amanda. Je désirais que SarahBeth ressente quelque chose de spécial : je voulais la faire rire, la faire pleurer et lui offrir tout l’amour qu’elle mérite. Je suis donc entrée en contact avec l’équipe de Happy Couple. Je savais, au plus profond de moi, qu’il n’existait pas de meilleure façon de lui déclarer ma flamme !

Moins d’un an plus tard, à la suite de longues heures de discussions quotidiennes (durant lesquelles SarahBeth tombait souvent de fatigue en raison du décalage horaire), SarahBeth a fini par avouer à Amanda qu’elle était en train de tomber amoureuse.

“J’ai éprouvé la même chose, mais je ne me sentais pas encore prête à faire mon coming-out auprès de ma famille. J’ai donc camouflé mes sentiments du mieux possible, y compris envers SarahBeth”, poursuit Amanda.

Comment tout a commencé : l’amitié
Les deux femmes ont fait connaissance en 2007 sur un site de rencontres. Mais il a fallu attendre qu’Amanda s’installe en Californie pour qu’elles se rencontrent enfin pour de vrai. “Malgré la distance et la caractère virtuel de notre relation, le coup de foudre et la naissance des sentiments ont été instantanés”, constate Amanda.

"Nous recherchions un support qui nous permettrait de conserver le lien de manière plus profonde, malgré les kilomètres qui nous séparaient."

Les deux femmes étaient très amies et se sont soutenues l’une l’autre, dans l’obtention des diplômes universitaires de SarahBeth, par exemple. Et pourtant, elles ne s’étaient toujours pas rencontrées “en chair et en os”. Mais au bout de quatre années passées à tisser le lien en ligne, Amanda et SarahBeth se sont enfin vues pour la toute première fois. Elles étaient alors toujours aussi amies, mais en couple avec d’autres personnes.

“Notre rencontre fut une expérience douce-amère : je l’ai vue en vrai pendant à peine une heure. Je l’ai prise dans mes bras tout en sachant que nous ne serions jamais autre chose que des amies”, précise Amanda.

Un amour croissant
Cinq nouvelles années se sont écoulées. SarahBeth a alors rendu visite à Amanda en Californie. Et toutes deux ont compris qu’elles se voilaient la face : leur relation allait bien au-delà d’une simple amitié et elles ne pouvaient continuer de la sorte. En contemplant la beauté de la côte pacifique, épanouies et complices, elles se sont mutuellement avouées leur amour.

“J’ai fini par déclarer ma flamme à SarahBeth en seulement trois mots : “Je t’attendrai.” Et SarahBeth a tout de suite compris : j’étais enfin prête à laisser une chance à l’amour”, confie Amanda.

Du nouveau dans la relation
Désormais follement amoureuses mais séparées par la distance, elles ont su trouver un moyen de rester connectées. En 2016, Amanda a découvert Happy Couple alors qu’elle consultait son téléphone en quête d’idées pour l’aider à se rapprocher de SarahBeth. “C’était la seule application qui offrait un véritable contenu aux couples et les aidaient à mieux bâtir leur relation, indique Amanda. Notre longue amitié nous avait permis de bien nous connaitre, mais il nous fallait à présent se découvrir d’une toute autre façon. Pas besoin des traditionnelles questions de présentation, nous les connaissions déjà. Nous recherchions un support qui nous permettrait de conserver le lien de manière plus profonde, malgré les kilomètres qui nous séparaient. C’est à ce moment-là que Happy Couple est entré dans nos vies.”

Selon Amanda et SarahBeth, le quiz quotidien leur a permis de dépasser la traditionnelle maladresse inhérente au fait de flirter avec sa meilleure amie.

"C’était la seule application qui offrait un véritable contenu aux couples et les aidaient à mieux bâtir leur relation. Notre longue amitié nous avait permis de bien nous connaitre, mais il nous fallait à présent se découvrir d’une toute autre façon."

“La première chose qui nous a plu avec Happy Couple, c’est que l’appli semblait faite sur mesure pour nous. Il existe peu d’applications ainsi dédiées aux relations homosexuelles longue distance. Nous répondions fidèlement à nos cinq questions journalières. Et nous achetions souvent des packs supplémentaires de cinquante questions lorsque le manque se faisait trop ressentir.”

Elles ont pu ainsi “réduire l’écart” causé par la distance et répondre à des questions plus approfondies, centrées sur le désir d’enfants ou la mort. Happy Couple leur a également permis d’évoquer toutes sortes de sujets amusants que l’on n’a pas l’habitude d’évoquer avec sa meilleure amie, comme la durée idéale des préliminaires et les parties du corps que l’on préfère chez son partenaire.

La demande en mariage
“Lorsque SarahBeth a décidé de s’installer en Californie en mars 2017, nous étions tellement excitées à l’idée de passer du statut de “longue distance” à celui de “pour toujours !” dans Happy Couple”, plaisante Amanda.

Concernant la fameuse demande en mariage, Amanda a imaginé une surprise de taille. Elle a secrètement contacté les développeurs de Happy Couple afin de proposer à SarahBeth une série de questions personnalisées, incluant de nombreux détails concernant leurs vies et leur relation de couple.

En consultant les questions, SarahBeth y a découvert des références à Jayden, le fils d’Amanda, et des clins d’œil au fait que SarahBeth en pinçait pour les hommes chauves.

En passant à la question numéro 2, j’ai tout de suite flairé le loup. Le “pack” n’avait plus rien de normal. Ces questions s’adressaient directement à MOI !, se souvient SarahBeth. J’ai commencé à trembler, sachant qu’Amanda m’enregistrait. Et le stress a commencé à m’envahir : quelle direction allait donc prendre les prochaines questions ? En arrivant enfin à la dernière requête, Je pourrais encore te poser un millier de questions, mais aucune n’a plus d’importance que celle-ci : SarahBeth Rennie, veux-tu m’épouser ?”

J’avais beau déjà connaître la réponse, je n’en croyais pas mes yeux : elle avait utilisé Happy Couple, mon application préférée, pour me demander en mariage ! Jamais je n’aurais imaginé une telle surprise.”

“Je suis très fier d’avoir participé à la préparation de ce jour si unique”, déclare Julien Robert, fondateur et PDG de Happy Couple qui a personnellement programmé les questions secrètes destinées à SarahBeth jusqu’au jour J. Je suis également fier du travail accompli : de si jolies initiatives constituent la raison d’être de notre application. À savoir, aider les couples longue distance à bâtir une relation durable, heureuse et épanouie. Et les aider à s’engager. Lorsque j’ai épousé ma femme Erin, également co-fondatrice de Happy Couple, nous avons probablement été les tout premiers mariés Happy Couple. Et je suis certain qu’il y en a et en aura d’autres.”

"J’ai tout de suite flairé le loup. Le “pack” n’avait plus rien de normal. Ces questions s’adressaient directement à MOI !"

Amanda et SarahBeth comptent passer le restant de leurs jours ensemble. Elles envisagent même d’élever un fils. “L’aboutissement de cette expérience restera le visage ravi de Jayden lorsqu’on lui a annoncé la grande nouvelle et qu’il a vu nos magnifiques alliances !”, se réjouit Amanda.

“Maintenant que tout est rentré dans l’ordre, que nous menons nos vies professionnelles et notre vie de famille avec Jayden, Happy Couple joue un rôle encore plus essentiel au quotidien : l’application nous permet de “faire le point” et de se connecter l’une à l’autre. Tous les soirs, nous répondons aux questions, nous consultons ensemble les réponses. Puis on discute de nos différences et on s’applaudit dès que l’on a su répondre correctement aux questions “pièges” !”

Avez-vous apprécié ces conseils et statistiques ? Partagez-le avec votre partenaire et vos amis, et suivez notre page Facebook pour plus de contenu comme celui-ci.

(RE)découvrez votre partenaire

Happy Couple est un jeu sous forme de quiz avec plus de 3000 questions pour renforcer la relation avec votre partenaire.